100 gouaches

À propos

« Un coin sur la table de la cuisine, quelques tubes de gouache, un pinceau et un petit carnet, la légèreté du procédé m'a tout de suite ravi. Elle m'a rappelé mon enfance, le bonheur d'arriver à évoquer une ville dans la nuit avec quelques taches colorées sur un fond noir velouté. Ça m'a pris il y a quelques mois, l'envie d'échapper aux habitudes acquises, l'envie illusoire de recommencer, de repartir à zéro. De fil en aiguille, j'ai vite retrouvé mes amours anciennes, l'anatomie, la couleur, le portrait, les formes végétales, les objets, le goût de l'inventaire, comme une mise à plat en quelque sorte. Je me souviens, aux Beaux-Arts, de ma professeure de couleurs à l'anatomie généreuse. Son exercice favori et quelque peu sadique était de faire faire à ses élèves un grand dessin à la gouache, fait de 50 nuances de gris. J'y ai passé de longues heures d'ennui. J'ai mis longtemps à m'en remettre. Les cent gouaches qui suivent sont comme une sorte d'exorcisme... » À l'occasion de l'exposition de Martin Jarrie à la galerie Treize-dix, ce catalogue de 128 pages regroupe l'ensemble des « 100 gouaches » qui ont été exposées.

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Institutions / Economie de l'art > Musées / Collections / Catalogues

Rayons : Arts et spectacles > Peinture / Arts graphiques > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782916421537

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    16.5 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    198 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Martin Jarrie

Dessinateur, peintre, illustrateur... Voici les multiples facettes de Martin Jarrie, figure prestigieuse de l'illustration française. Après avoir suivi des études aux Beaux-Arts d'Angers, où il se familiarise avec le style hyperréaliste en vogue, il se tourne vers une expression plus personnelle et poétique. C'est le moment où il prend le pseudonyme sous lequel il connaîtra le succès. Il dessine pour la pub et la presse – notamment Télérama, Le Monde, et Libération. Il se consacre également à l'illustration (Nathan, Rue du Monde, Gallimard, Actes Sud). Il remporte en 1997 le Grand Prix à la Biennale internationale d'illustration de Bratislava. Depuis une vingtaine d'année, cet artiste infatigable oscille entre divers genres, offrant aux lecteurs petits et grands ses dessins aux couleurs vives et au trait fin, toujours drôles et inattendus.

empty