À propos

Depuis la fin du XIXe siècle, la famille s'est transformée, en se resserrant sur elle-même et en permettant à chacun de ses membres d'avoir une identité de plus en plus personnelle. Schématiquement les changements se sont déroulés en deux temps.
Lors de la première modernité jusqu'aux années 1960, se sont imposés l'évidence du mariage amoureux, une grande division du travail entre les sexes, le repli sur le bonheur familial, et le soutien de l'État-Providence. Avec la seconde modernité, sont apparus l'instabilité conjugale, le pluralisme des formes familiales, la montée des normes psychologiques, la force du processus d'individualisation (de la femme, de l'enfant). En conséquence, pris entre les exigences de la vie commune et celle des individus, petits ou grands, la famille est soumise à des tensions qui sont analysées dans la 3e édition entièrement refondue de cet ouvrage.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie


  • Auteur(s)

    François de Singly

  • Éditeur

    Armand Colin

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    14/11/2007

  • EAN

    9782200352837

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Poids

    136 g

  • Support principal

    Grand format

empty