Denoel

  • En ce début de trentième millénaire, l'Empire n'a jamais été aussi puissant, aussi étendu à travers toute la galaxie. C'est dans sa capitale, Trantor, que l'éminent savant Hari Seldon invente la psychohistoire, une science toute nouvelle, à base de psychologie et de mathématiques, qui lui permet de prédire l'avenir... C'est-à-dire l'effondrement de l'Empire d'ici cinq siècles et au-delà, trente mille années de chaos et de ténèbres. Pour empêcher cette catastrophe et sauver la civilisation, Seldon crée la Fondation. Récompensé par le prix Hugo de la " meilleure série de science-fiction de tous les temps ", le cycle de Fondation est l'oeuvre-socle de la S.-F. moderne, tous les amateurs du genre l'ont lu un jour.

  • La cour du grand-prince, à Moscou, est gangrenée par les luttes de pouvoir. Pendant ce temps, dans les campagnes, d'invisibles bandits incendient les villages, tuent les paysans et kidnappent les fillettes. Le prince Dimitri Ivanovitch n'a donc d'autre choix que de partir à leur recherche s'il ne veut pas que son peuple finisse par se rebeller. En chemin, sa troupe croise un mystérieux jeune homme chevauchant un cheval digne d'un noble seigneur. Le seul à reconnaître le garçon est un prêtre, Sacha. Et il ne peut révéler ce qu'il sait : le cavalier n'est autre que sa plus jeune soeur, qu'il a quittée il y a des années alors qu'elle n'était encore qu'une fillette, Vassia.

    La Fille dans la tour est le deuxième tome de la «Trilogie d'une nuit d'hiver», mais peut se lire indépendamment. On y retrouve toute la poésie et la sombre cruauté des contes russes qui ont fait le succès de L'Ours et le Rossignol.

  • Après le succès de Dans la toile du temps , Chiens de guerre est le nouveau roman d'Adrian Tchaikovsky.

    Je m'appelle Rex. Je suis un bon chien.
    Rex est un bon chien. C'est un biomorphe, un animal génétiquement modifié, armé de fusils mitrailleurs de très gros calibre et doté d'une voix synthétique créée pour instiller la peur. Avec Dragon, Miel et Abeilles, son escouade d'assaut multiforme, il intervient sur des zones de combat où les humains ne peuvent se risquer.
    Rex est un bon chien. Il obéit aux ordres du Maître, qui lui désigne les ennemis. Et, des ennemis, il y en a beaucoup. Mais qui sont-ils réellement ? Se pourrait-il que le Maître outrepasse ses droits ? Et si le Maître n'était plus là ?
    Rex est un bon chien. Mais c'est surtout une arme de guerre hautement mortelle. Que se passerait-il s'il venait à se libérer de sa laisse ?

  • Au plus froid de l'hiver, Vassia adore par-dessus tout écouter, avec ses frères et sa soeur, les contes de Dounia, la vieille servante. Et plus particulièrement celui de Gel, ou Morozko, le démon aux yeux bleus, le roi de l'hiver. Mais, pour Vassia, ces histoires sont bien plus que cela. En effet, elle est la seule de la fratrie à voir les esprits protecteurs de la maison, à entendre l'appel insistant des sombres forces nichées au plus profond de la forêt. Ce qui n'est pas du goût de la nouvelle femme de son père, dévote acharnée, bien décidée à éradiquer de son foyer les superstitions ancestrales.

    Inspiré de contes russes, L'Ours et le Rossignol a su en garder toute la poésie et la sombre cruauté. C'est le premier roman de Katherine Arden.

  • La ville dans le ciel Nouv.

    En orbite autour de la Terre, Ciudad de Cielo est la première marche permettant à l'humanité d'atteindre les étoiles. Décrite comme un lieu utopique où le crime n'existe pas, la station spatiale est néanmoins contrôlée par des gangs qui se livrent une guerre sans merci:prostitution, contrebande et racket sont omniprésents. Jusqu'ici, les autorités ont toujours fermé les yeux. Mais les choses vont changer:un cadavre vient d'être découvert, flottant en mille morceaux dans la microgravité de cette ville dans le ciel.L'enquête sur ce meurtre est confiée à Nikki «Fix» Freeman. Corrompue jusqu'à la moelle, c'est peu dire qu'elle n'est pas ravie d'être chaperonnée par Alice Blake, une jeune envoyée du gouvernement terrien fraîchement arrivée sur la station et particulièrement stricte dès qu'il s'agit du règlement.Alors que les morts s'accumulent, les masques vont finir par tomber, et les vraies raisons de ce déchaînement de violence se révéler au grand jour.Sous les dehors d'une enquête policière rondement menée, Chris Brookmyre explore dans ce face-à-face magistral entre deux femmes, et deux mondes, que tout oppose, les aspects les plus sombres de notre monde contemporain. Saluons l'entrée remarquée, et réussie, d'un grand nom du polar écossais dans la science-fiction.

  • Le pays d'octobre

    Ray Bradbury

    • Denoel
    • 22 Février 2000

    Le Pays d'Octobre...
    Ce pays de brouillard, de brume, composé essentiellement de caves, de cryptes sous les caves, de soutes à charbon, de cabinets, de mansardes, de placards et d'offices tournés à l'opposé du soleil... C'est vers cette destination multiple, fantastique et poétique que vous invite Ray Bradbury, pour découvrir les gens d'automne et leurs secrets.

  • Blues pour Irontown

    John Varley

    Christopher Bach était policier lors de la Grande Panne, ce jour où le Calculateur central, qui contrôle tous les systèmes de survie sur Luna, a connu une défaillance fatale. La vie de Chris a alors irrémédiablement basculé, et il essaie désormais d'être détective privé. Assisté de son chien cybernétiquement augmenté, Sherlock, il tente de résoudre les quelques missions qu'on lui confie en imitant les héros durs à cuire qui peuplent les livres et films noirs qu'il adore.
    Lorsqu'une femme entre dans son bureau et prétend avoir été infectée volontairement par une lèpre incurable, Chris est tout disposé à l'aider à retrouver celui qui l'a contaminée. Mais il va vite déchanter en comprenant que son enquête doit le mener là où personne n'a réellement envie d'aller de son plein gré : à Irontown...

    Blues pour Irontown est un mélange détonant de roman noir et de science-fiction. Situé dans le même univers que les précédents ouvrages de l'auteur, notamment Gens de la Lune et Le Système Valentine, parus chez Denoël, il marque le retour, tant attendu, de John Varley à son meilleur.

  • Sur la Lune, deux ans après les événements qui ont précipité la chute de la famille Corta, les Mackenzie se sont approprié les restes de leur entreprise. Il n'y a donc plus que quatre « Dragons », ces consortiums familiaux qui se partagent l'exploitation des ressources lunaires et, donc, le pouvoir. Les Mackenzie se déchirent sur les cadavres encore frais de leurs ennemis de toujours. Les Sun continuent, discrètement, à élaborer des plans visant à affaiblir leurs adversaires. Les Vorontsov vendent toujours leurs indispensables services au plus offrant. Et les Asamoah tentent tant bien que mal de préserver leur neutralité, plus ou moins de façade. Mais le statu quo, même sous gravité réduite, n'est jamais acquis. D'autant que les rares survivants de la famille Corta - blessés, en fuite ou sous la protection d'autres Dragons - n'ont pas dit leur dernier mot.

  • Il a marché sur la Lune lors d'une mission Apollo, une épopée qui appartient maintenant à l'histoire ancienne. Pourtant, il continue d'être hanté par cette expérience magnifique et se sent, sur Terre, comme l'albatros du poète, englué dans le rêve déçu de toute sa génération.
    Comment Richard Baedecker retrouvera-t-il ses ailes ?
    Un grand voyage à la recherche d'une raison de vivre.

  • Traître et fou sanguinaire mort depuis des siècles, mais stratège de génie qui n'a jamais perdu une bataille, le général Shuos Jedao a réussi à s'échapper après le massacre de la Forteresse des Aiguilles Diffuses.
    Il a pris possession du corps du capitaine Kel Cheris et s'est emparé d'un essaim de guerre envoyé en urgence dans la Marche Sectionnée pour repousser une incursion ennemie dans l'Hexarcat. Mais quelles sont réellement ses intentions ?
    C'est ce que va s'efforcer de découvrir le lieutenant-colonel Brezan.
    Celui-ci a tenté, sans succès, d'assassiner Jedao. Peut-il faire entièrement confiance à ses supérieurs, le commandement Kel ? Et que manigancent les six Hexarques des différentes factions ?

  • Latium t.1

    Romain Lucazeau

    Dans un futur lointain, l'espèce humaine a succombé à l'Hécatombe. Reste, après l'extinction, un peuple d'automates intelligents, métamorphosés en immenses nefs stellaires. Orphelins de leurs créateurs et dieux, esseulés et névrosés, ces princes et princesses de l'espace attendent, repliés dans l'Urbs, une inéluctable invasion extraterrestre, à laquelle leur programmation les empêche de s'opposer.
    Plautine est l'une d'eux. Dernière à adhérer à l'espoir mystique du retour de l'Homme, elle dérive depuis des siècles aux confins du Latium, lorsqu'un mystérieux signal l'amène à reprendre sa quête. Elle ignore alors à quel point son destin est lié à la guerre que s'apprête à mener son ancien allié, le proconsul Othon. Pétri de la philosophie de Leibniz et du théâtre de Corneille, Latium est un space opera aux batailles spatiales flamboyantes et aux intrigues tortueuses.
    Un spectacle de science-fiction vertigineux, dans la veine d'un Dan Simmons ou d'un Iain M. Banks.

  • Il y a plusieurs milliers d'années, la Terre a envoyé de nombreuses équipes dans l'espace en vue de terraformer de nouveaux mondes et de donner un futur à l'humanité. Arrivés à proximité d'une de ces planètes, les scientifiques à bord du vaisseau de terraformation baptisé l'Egéen découvrent, contre toute attente, qu'elle abrite déjà une forme de vie. Vont-ils surseoir à l'exécution de leur mission ou, envers et contre tout, rendre la planète habitable pour l'homme alors que la Terre n'a plus donné signe de vie depuis bien longtemps ? L'un d'entre eux, Disra Senkovi, est convaincu que des poulpes qu'il a élevés à la conscience pourront les aider à accomplir leur tâche au mieux.
    Et peu importent les conséquences. D'une inventivité rare et déployant tous ses talents de conteur, Adrian Tchaikovsky parvient à donner une suite brillante à Dans la toile du temps (prix Arthur C. Clarke 2016).

  • Latium t.2

    Lucazeau Romain

    Après la bataille qui a opposé l'immense nef Transitoria aux barbares venus d'au-delà des limites du Latium, Othon et Plautine se rendent dans l'Urbs, la cité des intelligences, le centre de toutes choses. Là, une autre guerre s'annonce, une lutte sans merci pour le pouvoir absolu que convoite Othon. Alors que la menace barbare se fait de plus en plus pressante. Et que l'énigme de la disparition de l'espèce humaine reste toujours à éclaircir.

    Plautine le sent : après des millénaires de quête, elle n'a jamais été aussi proche de la vérité.

    Nourri de la philosophie de Leibniz et du théâtre de Corneille, Latium est un space opera aux batailles spatiales flamboyantes et aux intrigues de pouvoir particulièrement retorses. Un grand spectacle de science-fiction vertigineuse, digne d'un Dan Simmons ou d'un Iain M. Banks.

  • 2110.
    Sur une Lune où tout se vend, où tout s'achète, jusqu'aux sels minéraux contenus dans votre urine, et où la mort peut survenir à peu près à n'importe quel moment, Adrianna Corta est la dirigeante du plus récent des cinq « Dragons », ces familles à couteaux tirés qui règnent sur les colonies lunaires. Elle doit l'ascension météoritique de son organisation au commerce de l'Hélium-3. Mais Corta-Hélio possède de nombreux ennemis, et si Adrianna, au crépuscule de sa vie, veut léguer quelque chose à ses cinq enfants, il lui faudra se battre et, en retour, ils devront se battre pour elle...
    Car sur la Lune, ce nouveau Far West en pleine ruée vers l'or, tous les coups sont permis.
    />

  • Après la guerre, la bataille pour la paix commence !

    Le Chien-à-Problèmes est un croiseur lourd, construit pour semer la violence. Doué de conscience, c'est aussi une adolescente dégoûtée par le rôle qu'elle a joué dans le génocide d'une planète entière.
    Le Chien, reconverti dans le sauvetage des naufragés spatiaux, et sa capitaine, Sally Konstanz, reçoivent l'ordre de venir en aide aux éventuels survivants d'un paquebot en perdition au coeur d'un système contesté. De l'épave émerge Ona Sudak, poétesse dissimulée sous une fausse identité pour échapper à l'horreur de la guerre. À quelques années-lumière de là, Ashton Childe, un agent des services secrets mis au placard, fait équipe avec un membre d'une faction adverse pour partir à la recherche de la rescapée.
    Le Chien, Konstanz et Childe risquent de se retrouver, bien malgré eux, au coeur d'un conflit qui menace d'embraser à nouveau toute la galaxie.

    Space opera débridé, Braises de guerre offre une galerie de personnages hauts en couleur, dans la plus pure tradition du genre.

  • Expiration

    Ted Chiang

    Les neuf histoires qui constituent ce livre brillent à la fois par leur originalité et leur universalité. Des questions ancestrales - l'homme dispose-t-il d'un libre arbitre ? si non, que peut-il faire de sa vie ? - sont abordées sous un angle radicalement nouveau. Ted Chiang pousse à l'extrême la logique, la morale et jusqu'aux lois de la physique pour créer des mondes inédits dans lesquels les machines en disent long sur notre humanité.
    Auréolé d'un immense succès critique et commercial aux Etats-Unis, Expiration est en cours de publication dans vingt et un pays, installant définitivement son auteur parmi les écrivains américains les plus importants.

  • La Terre est au plus mal... Ses derniers habitants n'ont plus qu'un seul espoir : coloniser le « Monde de Kern », une planète lointaine, spécialement terraformée pour l'espèce humaine. Mais sur ce « monde vert » paradisiaque, tout ne s'est pas déroulé comme les scientifiques s'y attendaient. Une autre espèce s'est parfaitement adaptée à ce nouvel environnement et elle n'a pas du tout l'intention de laisser sa place. Le choc de deux civilisations aussi différentes que possible est donc inévitable. Qui seront donc les héritiers de l'ancienne Terre ? Qui sortira vainqueur du piège tendu par la toile du temps ?

  • Entre 1991 et 2002, Ted Chiang a écrit huit nouvelles (toutes réunies dans ce recueil). Ces textes, ciselés par un véritable surdoué, ont été récompensés par une kyrielle de prix littéraires. « La tour de Babylone », la première nouvelle publiée par l'auteur, a eu les honneurs du prix Nebula. « L'histoire de ta vie » a été récompensée par un autre Nebula et le Theodore Sturgeon Award. « Soixante-douze lettres » a été nominée au prix Hugo et a reçu le Sidewise Award. « L'enfer, quand Dieu n'est pas présent » a reçu les prix Hugo et Nebula.
    On trouve ainsi au sommaire de ce recueil : deux brillantes uchronies, un thriller paranoïaque haletant, une histoire de deuil et d'anges, une rencontre avec des extraterrestres, une autre avec la post-humanité... Huit textes dont la somme dessine le potentiel hors du commun d'un auteur d'ores et déjà célèbre dans le monde de la science-fiction anglo-saxonne malgré son impardonnable manque de prolixité.

empty