Arkhe

  • Un animal pour les gouverner tous : comment les dirigeants politiques exploitent les bêtes pour nous manipuler Nouv.

    Quel est le point commun entre Emmanuel Macron, Kim Jong un et Vladimir Poutine ? Tous utilisent une puissante technique de manipulation des foules :
    S'emparer à notre insu du pouvoir des animaux pour asseoir leur domination. Ils sont loin d'être les seuls à recourir à cette arme de communication massive pour s'infiltrer dans nos vies, éliminer leurs adversaires ou se glorifier jusqu'à friser, parfois, le ridicule.
    Pourtant, le lien entre animaux et dirigeants politiques n'avait jamais été décrypté ; c'est chose faite grâce à cet ouvrage qui mêle humour et analyse au vitriol et dévoile la propagande et les combines dont nous sommes finalement tous un peu complices.

  • Sommes-nous condamnés à vivre dans des bulles et à déserter la réalité ? Fuite dans des mondes imaginaires, apologie de la vie domestique, explosion du marché du "bien-être" , bulles de filtres et pensée magique. Chaque jour, nous déployons un véritable arsenal de protections psychiques et physiques pour nous mettre à distance d'un monde qui nous oppresse : bienvenue dans la civilisation du cocon ! Un nouveau monde de l'entre-soi, sous perfusion de bien-être, en passe de nous transformer, petit à petit, en êtres hypersensibles et ne supportant plus le moindre frottement avec la réalité.
    Comment sommes-nous passés d'un idéal de la vie "intense" à celui d'un quotidien "subi" que nous préférons fuir, bien à l'abri derrière nos forteresses de coussins ? Et surtout, ces bulles sont-elles en train de remplacer, dans nos principales préoccupations, un safe-space commun qui semble aujourd'hui nous échapper : notre planète et celles et ceux qui l'habitent avec nous ? Ce livre invite à prendre conscience de ce repli généralisé et à éclater ces bulles de confort où l'on commence à suffoquer.

  • Vous n'avez jamais eu l'idée d'une nouvelle technologie révolutionnaire, ni développé de grands projets artistiques ? Vous pensez que Léonard de Vinci, Thomas Edison ou Archimède ne sont pas de la même espèce que vous ? Rassurez-vous ! La créativité s'invite dans le quotidien de chaque être humain. De l'éducation de nos enfants à l'accommodation des restes de notre frigo, nous sommes sans cesse en train d'inventer et de créer.
    Et en plus, ça se travaille... Mais comment ? Développer sa créativité, c'est d'abord comprendre ce qui se passe en nous : Comment faisons-nous pour avoir de nouvelles idées ? Quelles sortes de stratégies mettons-nous en place, au quotidien, souvent sans nous en rendre compte ? Les sciences cognitives, qui étudient le fonctionnement de notre pensée, peuvent nous aider à décrypter ces schémas. C'est aussi questionner notre mode de vie.
    Pouvons-nous encore prendre le temps de penser alors que notre attention est captée en permanence ? Comment envisager des solutions innovantes à nos problèmes quand nous travaillons toujours dans l'urgence ? Ce livre invite à faire connaissance avec sa créativité pour mieux la développer. Au-delà des dogmes et des méthodes miracles, remplissez vous-même votre propre baignoire d'Archimède.

  • Vous venez de vous faire larguer et ne savez plus comment avancer ; vous êtes en couple, mais vous vous ennuyez ; vous avez abusé des applications de rencontre et vos histoires ont la même durée de vie qu'un câble de iPhone. Vous êtes au pied du mur... c'est le bon moment pour tout reprendre à zéro ! Pourquoi sommes-nous aussi nombreux à passer par là ? Pourquoi est-ce devenu si compliqué ? Sommes-nous tous devenus des produits ? Hommes et femmes peuvent-ils encore s'entendre ? Et surtout, comment trouver la perle rare ?
    Cette vaste enquête, fruit de plus de dix ans d'investigation, est née du désir de comprendre comment notre rapport à l'amour a pu autant changer depuis l'époque de nos parents et de nos grands-parents.

  • Vous-vous ennuyez au travail malgré de bonnes études ?
    Vous-vous sentez inutile ? Rassurez-vous, vous n'êtes pas seul. Ceux qu'on appelle encore les « cadres et professions intellectuelles supérieures » n'encadrent plus personne, d'ailleurs ils n'utilisent plus vraiment leur cerveau et sont menacés par le déclassement social. Chez ces anciens premiers de la classe, les défections pleuvent et la révolte gronde. Vous ne les trouverez cependant pas dans la rue à scander des slogans rageurs, mais à la tête de commerces des grands centres urbains : boulangers, restaurateurs, pâtissiers, fromagers, bistrotiers ou brasseurs, derrière leur comptoir et les deux mains dans le concret. La quête de sens de ces jeunes urbains n'a pas fini de redessiner nos villes, notre consommation mais aussi notre vision du succès, car ces nouveaux entrepreneurs marquent peutêtre le renversement des critères du prestige en milieu urbain. Alors, faut-il vraiment passer un CAP cuisine après un bac +5?

  • No fake

    Jean-Laurent Cassely

    Quel est le point commun entre les posts Instagram de café latte, les road trip hors des sentiers battus, les « vrais rades » restés dans leur jus, l'alimentation « naturelle » et la culture hipster ?
    Tous expriment la quête d'une authenticité perdue après plusieurs décennies de mondialisation des styles de vie, de standardisation des paysages et de massification de l'imaginaire. Mais en tournant le dos aux chaînes de restauration internationales, aux centres commerciaux, aux lotissements pavillonnaires sans âme et au tourisme de masse, nous avons créé de toutes pièces un nouveau monde, assez inquiétant, dans lequel tout sonne trop « vrai ».
    Alors qu'Airbnb, Instagram, les espaces de coworking et les nouvelles enseignes alimentaires s'imposent sur le marché du vrai et industrialisent notre aspiration à vivre des expériences uniques, le moment est venu de se demander si l'hyperauthentique n'est pas l'ultime stade du fake.

  • Vous tenez entre vos mains l'enfant caché des Mythologies de Roland Barthes et du compte Instagram de Kim Kardashian.
    Ce livre s'attache à décortiquer les objets, les attitudes et les icônes qui incarnent une génération : celle qui a connu un monde sans internet, s'est pris une crise économique internationale dans la tête en arrivant sur le marché du travail, et tâche de s'en sortir entre posts sponsorisés, avocado toasts à 18 euros, dick-pics, quête d' « authenticité », aspirateurs à clitoris, et mise en scène forcenée de soi.
    Certes, tout le monde n'a pas la finesse de Roland Barthes, ni le sens du business de Kim Kardashian ; entre les deux, en position foetale, il y a nous, maîtres d'oeuvre de ce manuel de survie en milieu urbain d'un nouveau genre.

  • Réchauffement climatique, invasion zombie, pandémie mondiale, tsunami géant, accident nucléaire ou black out généralisé... Parce que les désastres à venir sont aussi nombreux qu'inéluctables, des individus se préparent.
    Ils entassent des réserves de nourriture, construisent des abris, achètent des armes et s'exercent à la survie en milieu sauvage. Du cinéma à la téléréalité, les industries culturelles se sont emparées du survivalisme, le propageant comme un virus à la culture mainstream, tandis qu'une véritable économie internationale se met en place. Le temps est venu de décrypter ce phénomène qui s'amplifie de jour en jour. Qui sont les survivalistes ? Quelles sont leurs motivations ? Sont-ils des individus lucides et prévoyants ou de nouveaux fanatiques de l'Apocalypse ? Des Robinsons hypermodernes ou des paranoïaques va-t-en-guerre ?
    Découvrez la première analyse de ce phénomène qui ne connait pas de frontières, de la Silicon Valley aux endroits les plus reculés de la planète... et préparez-vous au pire !

  • Vous aviez pitié des gens immortalisant leur assiette, mais vous vous êtes surpris à scroller sur Instagram aux toilettes ?
    Vous avez beau savoir que les photos des « fitgirls » et leurs pendants masculins sont retouchées, vous n'êtes pas vraiment soulagé(e) ? Vous êtes fatiguée de voir un ami mettre en scène sa vie et vous vous contentez de liker pour éviter de vous embrouiller ? Une chose est sûre, vous n'êtes pas seul(e) à être tiraillé(e) entre l'envie d'être sur Instagram et celle de s'en éloigner. Avec plus d'un milliard d'utilisateurs dans le monde, le réseau social est devenu une gigantesque usine à « stories ». Pour le meilleur, comme pour le pire. En dix ans, « Insta » a bouleversé notre façon de voir, de manger, de voyager, de draguer... Et notre environnement, aujourd'hui trop souvent modelé pour être « prêt à instagrammer ». Malgré ces dérives, pourquoi un tel succès ? Et surtout, comment en profiter sans se miner ?

  • C'est un fait : nous sommes devenus des loques humaines, incapables de faire autre chose que de « scroller » une quantité invraisemblable de contenu par jour. Des loques aux habitudes de « nouveaux riches » à grand renfort de chauffeurs privés, cuisiniers personnels, cinéma à la demande et appartements luxueux, des habitués de la commodité qui ont tout à portée de doigt, maintenant, tout de suite.
    En nous facilitant la vie, quelques entreprises technologiques ont généré d'énormes fortunes pour un très petit nombre de personnes. Cette poignée d'entrepreneurs technophiles affiche pour mission de créer un « impact » sur cette terre : ils veulent « bâtir l'avenir de la mobilité », « redéfinir les frontières de l'humain », « connecter la planète »... Avec, in fine, ce fameux « monde meilleur », leitmotiv principal d'un nouveau culte qui nous promet bonheur, paix, justice et vie éternelle, non pas au paradis dans un futur lointain, mais bien sur terre, ici, et maintenant.

  • Insouciants mais engagés, nonchalants mais hyperactifs, rivés aux écrans mais se revendiquant une vie sociale intense, ou a contrario, condamnés à voir leurs egos hypertrophiés se heurter à brutalité du réel... La génération Millennials semble fasciner tout autant qu'inspirer les discours marketing, politiques et idéologiques. L'obsession pour les jeunes générations, apparue dans les années 60, s'est amplifiée dans les années 80, avant de définitivement s'imposer comme l'une des plus puissantes - bien que fallacieuse - grille de lecture de la société. Car le concept de génération s'écroule à l'examen des faits. Et si les Millennials n'existaient tout simplement pas ? À force d'avoir dépeint une génération détestable pour tenter de comprendre un monde angoissant qui nous échappe, serions-nous sur le point de générer une grande dépression - cette fois vraiment générationnelle ?

  • POUR ÉCOUTER LE GRAND ENFANT QUI SOMMEILLE EN CHACUN DE NOUS RÉMY OUDGHIRI Rémy Oudghiri est sociologue, spécialiste des pratiques de consommation et des tendances émergentes. Il est directeur général adjoint de Sociovision, société d'études et de conseil. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages de décryptage Déconnectezvous ! (Arléa, 2013) et Petit éloge de la fuite hors du monde (Arléa, 2015).
    Arkhe-editions.com @ArkheEditions Les Éditions Arkhê Êtes-vous distrait ? Vous arrive-t-il d'égarer votre téléphone ou vos clés, d'oublier vos rendez-vous, de renverser le verre de votre voisin ou de contempler le ciel sans raison ? Vous sentez-vous souvent « à côté », incapable de trouver votre place dans la société ? Éprouvez-vous de la nostalgie pour vos premières années, cet âge d'or auquel vous ne pouvez songer sans verser une larme ? Faites-vous des collections ? Aimez- vous séduire juste pour le plaisir ? Mettez-vous un temps infini à vous décider ? Désirez-vous tout et son contraire ?
    Si vous répondez « oui » à au moins l'une de ces questions, il est probable qu'en vous sommeille un grand enfant.
    Ce livre est fait pour vous.
    En s'appuyant sur des personnages emblématiques de la culture contemporaine (littérature, cinéma, bande dessinée), Rémy Oudghiri remonte aux origines d'un phénomène qui a pris de l'ampleur au xxie siècle : les adultes se comportent de plus en plus en grands enfants. Des années 1960 à nos jours, il dévoile leurs postures, leurs motivations profondes et reconstitue le petit monde immature dans lequel nous évoluons, un peu plus chaque jour, sans même nous en apercevoir.

  • De César à Trump en passant par Hitler, Obama ou De Gaulle, le visage des dirigeants politiques hante notre quotidien : portraits peints, statues, monnaies, photographies, affiches électorales et autres objets dérivés reproduisent à l'envi l'effigie des grands de ce monde.
    Comment les artistes d'hier figuraient-ils les princes ? Quels points communs avec les portraits de nos élus ? Comment les candidats construisent-ils leur image pour conquérir le pouvoir ? Quels sont les codes du portrait présidentiel ?
    Quelles mises en scène pour les dictateurs ? Et quelle place pour les femmes politiques ?
    Cet ouvrage de Camille Viéville décrypte les dessous de l'imagerie politique et de la propagande visuelle et analyse les stratégies des puissants pour mieux séduire, convaincre ou dominer.

empty