Arkhe

  • Ce livre se veut l'archéologie d'un mépris, celui de la femme et de la féminité, tel qu'il s'exprime en Europe depuis la haute Antiquité. Il ne porte pas simplement sur la femme en tant que telle, mais sur le terrible constat qui s'impose quant aux regards péjoratifs portés sur les femmes et la féminité. Ces regards sont ceux des hommes, parfois interiorisés par des femmes ; ils sont puissamment ancrés dans les mentalités par le langage, les théories, les images, les croyances et le droit.
    Ainsi, les vecteurs de la misogynie sont extrêmement divers : poètes, mythographes, artistes, médecins, philosophes, enseignants, médias, mais aussi hommes d'Eglise, politiques et juristes. Comme toute archéologie, ce livre définit un terrain de fouilles, l'Europe, et nous entraîne dans un voyage autour des textes, de l'antiquité au XXe siècle. On y découvre que la misogynie s'exprime au travers de thèmes transmis et ressassés de génération en génération, et profondément ancrés dans notre culture et dans notre vie quotidienne.
    Comment comprendre la misogynie ? Procède-t-elle uniquement de cette culture enracinée au plus profond de nous ? Est-elle partie intégrante de la masculinité ? D'une virilité façonnée par le modèle patriarcal ? Le déclin de ce dernier serait-il susceptible d'entraîner la fin d'une misogynie que l'on pensait indétrônable ?

  • Qu'ils soient humbles ou illustres, l'histoire romaine regorge de voyageurs ayant parcouru les immenses routes impériales. L'empereur Hadrien est probablement le plus célèbre d'entre eux. L'essentiel de son règne s'accomplit loin de Rome, des rives de la Méditerranée jusqu'aux confins de l'Empire. Savants et lettrés, mercenaires ou simples citoyens des quatre coins du monde : le voyage est propice aux rencontres en tous genre. Au fil de son périple, les villes s'embellissent et les défenses de l'Empire se consolident sous la protection des dieux.
    Ce voyage sur les pas d'Hadrien nous permet d'embrasser l'immensité et la vie quotidienne d'un Empire à son apogée, en même temps qu'il nous donne à voir le génie politique et la sensibilité esthétique d'un homme exceptionnel.

  • Qu'on en commun un match de chevalerie France- Angleterre, le roi Henri IV ou une chasse aux « aliens » en Orient ? Tous prennent leurs racines dans la société médiévale et résonnent avec notre actualité bouillonnante.
    De l'enfer de la lettre de motivation, à l'obsession du selfie, en passant par notre obsession pour la fin du monde ou les licornes, chaque avatar de la modernité trouve ainsi son lointain écho médiéval.
    Défiant tous les clichés sur une période qui fait souvent l'objet de tous les fantasmes, Actuel Moyen Âge est de retour et offre - avec un savant mélange d'humour et de science - une plongée dans les profondeurs de notre histoire qui ébranlera toute vos certitudes... sur le monde actuel.

  • Préférez-vous les langues de flamants roses, la laitance de murène, les glandes de sanglier, les têtes de perroquets, ou une mono-diète à base de fèves ? De l'orgie à l'ascétisme, des plantes miraculeuses aux régimes stricts jusqu'à la diététique, la diversité et le génie gastronomique romain continuent de hanter notre imaginaire et de nourrir notre quotidien. Nos préoccupations actuelles ne datent pas d'hier : déjà sous l'Empire, les Romains faisaient grand cas de la provenance des aliments, de leurs vertus médicinales et de leur exotisme. Cet ouvrage redonne vie à ce monde disparu et nous invite dans l'intimité des citoyens romains, sur les marchés, dans les cales des vaisseaux parcourant la méditerranée, sous la tente des soldats ou dans les riches demeures des philosophes et des empereurs.

  • La chine en guerre

    Jean Levi

    À l'ombre de la Grande muraille, un peuple en armes veille sur des frontières qui s'étirent sur des dizaines de milliers de kilomètres. Entre le XVIe siècle et le IIIe siècle av. J.-C., la Chine multiplie les conquêtes et étend peu à peu son immense empire. Comment une telle prouesse a-t-elle été possible ? C'est ce que nous dévoile Jean Lévi, qui dresse le portrait d'une Chine en guerre, depuis les premières sociétés guerrières jusqu'aux royaumes combattants.
    Mobilisant des centaines de milliers d'hommes, les armées chinoises développent alors une véritable science de l'intendance, de la topographie et de la manoeuvre. Pour nourrir ces bouches, armer ces bras et protéger ces torses, pourvoir à l'acheminement des vivres et des équipements, l'État guerrier et la société civile en viennent à fusionner, prémisse d'une nouvelle forme de bureaucratie totalitaire.
    Parallèlement, une pensée originale de l'art du combat émerge, dont Sun Tzu est l'illustre représentant. Celle-ci interroge la légitimité de la guerre, jugée profondément « immorale » dans son essence, rejoignant ainsi des préoccupations étonnement modernes.
    Plans de batailles, équipement militaire, tactique, entraînement, chaîne de commandement, découvrez les racines des pratiques martiales et de la pensée stratégique de l'Empire du milieu.

  • Pas une nouvelle histoire du terrorisme : les ouvrages abondent en ce domaine depuis le 11 septembre 2001.
    Retrace les grandes étapes qui, depuis le XVIIIe siècle, ont conduit progressivement à faire de l'individu issu d'une masse anonyme un ennemi politique qu'il convient d'abattre.
    Mieux comprendre l'émergence de la violence politique en Europe et de saisir comment le phénomène s'est exporté.

  • Tube, wax, shaper, beachbreak : vous maîtrisez peut-être le vocabulaire du surf, mais saviez-vous que rien ne prédestinait le he'e nalu, cette coutume ancestrale de l'archipel des Hawai'i, à devenir un phénomène d'ampleur mondiale.
    De la découverte des îles du Pacifique par le capitaine Cook à l'annexion d'Hawaï par les États-Unis, les obstacles à son expansion furent nombreux et souvent dramatiques :
    Guerres fratricides, épidémies mortelles, missionnaires brutaux et économie capitaliste sans scrupule ont bien failli faire sombrer le surf dans l'oubli.
    Jérémie Lemarié retrace pour la première fois cette aventure, qui commence avec la formation des premiers royaumes de l'archipel. Vous découvrirez qu'au-delà du surf, notre amour pour l'océan, le culte du corps, les rituels de baignade et de soins sont autant d'héritages issus de cette pratique.
    De Mark Twain à King Kelly, en passant par le Capitaine Cook, Duke Kahanamoku et jusqu'aux plages de Hossegor : une philosophie est née, avec ses légendes, ses héros, ses révolutions technologiques... et sa recherche éperdue de liberté. La culture surf a enfin son histoire !

  • De l'histoire à la psychanalyse, nombre de disciplines ont admis l'importance du poil, des cheveux, de la barbe et des moustaches dans le fonctionnements des sociétés. Car le poil, bien que rappelant notre animalité, obéit depuis la haute antiquité à des codes et à des modes, et dessine, bien au-delà de la cosmétique, les hiérarchies sociales.
    Cheveux courts ou longs, joues glabres ou barbues sont autant de modèles signalant un bon ou un mauvais empereur, roi, moine ou citoyen. Ces poils en disent donc long sur les relations de pouvoir, depuis le modèle glabre augustéen jusqu'au mythe de la « barbe fleurie » de Charlemagne. Déjà dans les traités grecs, le poil et la calvitie revêtaient une grande importance de même que, des siècles plus tard, la naissance de la tonsure ecclésiastique, les considérations sur la chevelure féminine, la représentation d'un Christ barbu et les cheveux longs des rois mérovingiens... jusqu'au modèle augustéen (et certainement pas jupitérien) d'un certain Emmanuel Macron.

  • Quel est le rapport entre les Templiers et l'écologie, Robert le Bougre et le terrorisme, l'évêque de Worms et les sextoys ou alors Philippe le Bon et les drones ? À des siècles d'écart, les préoccupations des rois, de leurs chroniqueurs ou des grands savants s'avèrent étonnamment proches des nôtres.
    Violences religieuses, guerres, vagues migratoires, épidémies, place des femmes dans la société, écologie, famille, sexualité ou nouvelles technologies : ces sujets que l'on croit brûlants ne datent pas d'hier.
    Ce livre revisite le Moyen Âge pour en faire entendre la résonance résolument actuelle et mettre en perspective les débats qui agitent nos sociétés.
    Des chroniques mordantes qui empruntent les couloirs du temps pour nous faire décourvir l'étonnante modernité du monde médiéval.

empty