Robert Saut

  • « ... Un Catalan est très fier d'être catalan. Et il sait le montrer. Aujourd'hui, la présidente Carole Delga a décidé de baptiser la nouvelle Région « Occitanie », estimant peut être que « Perpignan l'Occitane » sonnait plus juste que « Perpignan la Catalane ». En faisant fi de l'histoire de ce pays, elle a réussi à mobiliser les Catalans du Nord autour de leur identité bafoué. Par quelles traverses, quels compromis, quels renoncements cette terre est-elle devenue française, sans toutefois renier ses racines ? Et l'est-elle devenue sans partage et sans esprit de retour ?
    Pour répondre à ces questions, Robert Saut nous propose quelques pistes sous forme de chroniques ayant pour dénominateur commun l'acculturation de notre pays, implicite ou manifeste, forcée ou consentie. Aujourd'hui, le double « Je » des Roussillonnais - catalan et français - est toujours vivace mais tiraillé d'un côté par un État jacobin qui craint sa catalanité et de l'autre par une minorité catalaniste qui remet en cause sa francité. En équilibre instable donc, à l'image de son économie, et balançant entre raison et utopie, authenticité et folklore.On peut dire des Roussillonnais de socarrels (de souche et de racines), qu'ils se sont toujours fait « une certaine idée » du Roussillon, espagnol avant 1659, français depuis, mais toujours catalan. Terre de deux cultures depuis plus de trois siècles, et de double identité, contestée par les tenants du tout ou rien, jacobins contre catalanistes.

  • Présentant les premiers poèmes en catalan de Robert Saut aux lecteurs de la revue Sant Joan i Barres voici plus de trente ans (numéro de l'été 1979), Jordi Pere Cerdà écrivait : « Voici donc, tardive et attendue, une poésie déjà très personnelle, détachée des sources livresques, dans laquelle on reconnaît de nombreux thèmes qui caractérisent sa prose, un ton intime de l'observation et un goût de l'expression qui me paraissent prometteurs ». Ce recueil bilingue, catalan français, réunit donc les premiers poèmes en catalan de Robert Saut pour les lecteurs de la revue «Sant Joan i Barres», voici plus de trente ans, et ceux publiés depuis lors dans diverses revues locales. Il propose, pour la première fois, leur version française.

empty