Geneviève Morand

  • Répondre au défi des nouvelles mutations: le dynamisme des espaces créatifs.

    Le coworking est un type d'organisation du travail qui regroupe deux notions : un espace de travail partagé, mais aussi un réseau de travailleurs encourageant l'échange et l'ouverture. Il est un des domaines de l'économie collaborative. Le coworking rencontre un succès fulgurant et planétaire.
    L'auteur fait le pari d'enchanter l'âme d'espaces où tout devient possible et de partager la quête de ces nouveaux héros que sont les travailleurs de la connaissance qui choisissent d'y embarquer. La 1ère partie du livre contextualise le coworking et explore le changement de paradigme. La 2ème partie replace l'humain au centre de ces espaces dynamiques, bienveillants et créatifs ; la 3ème met l'accent sur un véritable cheminement de développement personnel au coeur de ces espaces.

  • Pratiquer l'entraide

    Geneviève Morand

    • Jouvence
    • 27 Septembre 2013

    Aujourd'hui plus que jamais, la qualité des liens que nous sommes capables de nouer devient la clé de notre réussite.
    Comme aime le répéter le généticien des populations Albert Jacquard, «je suis les liens que je tisse». Conscientiser et intégrer cette compétence est à la portée de chaque personne qui souhaite devenir le changement qu'il veut voir dans le monde.
    Pratiquer l'entraide, c'est chaque jour prendre du plaisir à chaque interaction et éviter le stress. Vous apprenez à remplacer la peur de déranger par oser exprimer ses besoins, la peur d'avouer ses faiblesses par oser demander de l'aide, la peur du conflit par l'acceptation du conflit, la peur de montrer ses émotions par savoir que ce sont elles qui nous mettent en mouvement. Pour que l'effet réseau et entraide porte tous ses fruits, il est urgent de comprendre le processus de co-création qui favorise des relations de qualité, sur le plan personel et professionnel.
    Ce livre s'inspire des philosophes de la relation, des neurosciences et des lois de la nature.
    Il s'adresse à toute personne qui souhaite nouer des liens de qualité au sein de sa famille, sa ville, son entreprise et son organisation.

  • Luxure, nom féminin : comportement de quelqu'un qui se livre sans retenue aux plaisirs sexuels.

    Les codirectrices de Libérer la colère poursuivent leur relecture libre et féministe des péchés capitaux en s'attaquant cette fois à une bête redoutable : le sexe. Qui a dit que la libération sexuelle des années 1970 avait vraiment «libéré» notre sexualité ? Est-ce que le devoir conjugal n'appartient qu'à la génération de nos grands-mères ? Comment se fait-il que le fossé orgasmique soit encore si profond?

    De l'asexualité au BDSM, du polyamour au consentement enthousiaste, ces textes culottés réclament haut et fort une nouvelle révolution sexuelle, une réinvention de nos rapports intimes. Si le privé est politique, la sexualité est la clé de voûte de véritables rapports égalitaires. Nous réclamons le droit à la jouissance complète de nos vies. Si dans Libérer la colère nous disions être des féministes frustré·e·s, nous constatons dans Libérer la culotte que nous sommes aussi mal baisé·e·s.

  • Ce livre est une vague. Il a émergé au fil des récentes dénonciations, celles qui n'ont pas fini de secouer tous les milieux pour en révéler la violence sexuelle cachée. Au départ, Geneviève Morand et Natalie-Ann Roy, deux amies ébranlées par l'accumulation des révélations, écrivent ensemble pour partager les contrecoups. Ce qui leur saute alors aux yeux, c'est une immense colère accumulée. Une colère cachée, qu'il faut taire pour préserver les apparences d'harmonie. Mais une fois révélée, la colère ne se laisse plus endiguer. Que se passerait-il si les victimes de violence laissaient cette colère courir? C'est ce qu'elles décident de faire en invitant à la libération un large groupe de femmes. Elles sont nombreuses à avoir répondu présentes, à unir leurs témoignages, leurs coups de gueule et leurs réflexions sur diverses formes d'agressions. Pour ne plus rester seules avec le poids de la paix ou du désastre, et chercher soulagement dans la solidarité et la parole.

  • Comme le répétait le généticien des populations Albert Jacquard, "Au frontispice des écoles devrait figurer la devise « Ici s'apprend l'art de la rencontre » ". Ce livre est un pas dans cette direction.
    Nous vivons une époque où le rythme du changement va s'accélérant et où les crises économiques, financières, politiques, institutionnelles, climatiques, environnementales ou sociales sont autant de reflets d'une mutation. Les intellectuels convergent pour parler de « Shift », de changement de paradigme. Pour fonctionner dans un tel environnement, les défis sont nombreux. Une seule certitude : on n'y arrive pas seul. Ce livre repose sur la conviction que le futur appartient aux personnes et aux organisations capables de tisser des liens de qualité. Aujourd'hui, dans les grandes entreprises comme dans les PME et l'économie solidaire, l'organisation se mobilise autour de projets. Or les projets se font avant tout entre personnes. Disposer d'un réseau, c'est la clé. Savoir le mobiliser l'est tout autant. Ce livre rayonne d'une énergie positive pour «penser réseau et créativité ». Il expose le contexte du nouveau paradigme, partage les bonnes pratiques des auteurs en termes de réseautage et de créativité et propose des outils pour fonctionner pleinement et harmonieusement en mode réseaux.

empty