Au fil de l'eau

  • Notre société est incapable d'assurer et d'assumer la transmission du savoir et de l'expérience depuis qu'elle a fait de la rupture le moteur de la modernité. Refuser tout héritage, faire table rase du passé, mépriser les modèles et les filiations, rompre systématiquement avec le père : ce geste "moderne", qui nous englue dans le présent, mène aux pires catastrophes, humaines, politiques, économiques. Contre le culte de l'ici-et-maintenant, et pour sortir du malaise dans notre civilisation occidentale, Peter Sloterdijk propose une relecture vertigineuse de notre histoire et nous exhorte à nous réinscrire dans la durée. Telle est la leçon de ce livre, sans nul doute un essai magistral sur l'art de maîtriser sa liberté.

  • Qui n'a jamais rêvé de vivre sur l'eau ? Des lacs romantiques du Cachemire à la baie de Venise, partez à la découverte de ces maisons flottantes - péniches, bateaux ou radeaux - aménagées avec créativité qui revendiquent leur place sur l'eau dans le monde entier. Ces lieux inédits et magiques, qui offrent d'innombrables possibilités d'exploration et de changement de décor, offrent un espace idéal qui réjouira tous les passionnés de voyage adeptes du cocooning. Lovées sur l'eau, ces espaces mobiles répondent à ce besoin impérieux de se mettre un temps en marge de l'agitation du monde et de rêver au fil de l'eau. Chaque maison flottante présentée est une oeuvre unique, née de l'audace et de l'imagination de son créateur, et invite à l'aventure.

  • " Le bonheur, pour le jeune Gimpei, c'était de suivre le chemin qui longe la rive, leurs deux silhouettes confondues reflétées dans le lac. Il marchait, regardait l'eau, et songeait que les deux reflets iraient jusqu'au bout du monde, embrassés pour l'éternité. Mais il fut bref, ce bonheur-là. "

  • Au coeur des bois, cernée d'un rempart de végétation luxuriante, se tapit la maison breskel.
    A la faveur d'une période de convalescence, jurgen arrive dans cette propriété familiale pour vider la bâtisse avant de la vendre. ensorcelé par l'atmosphère exceptionnelle des lieux, il se prend à creuser dans le passé de cette famille qu'il connaît si peu. un passé d'oú émerge eline, disparue naguère dans des circonstances mystérieuses, un caractère passionné et romantique avec lequel cet esprit dogmatique sent peu à peu s'établir une étrange communion.

    Hella s. haasse ouvre ici les portes de son univers très féminin à un homme qui se cherche, s'invente et finalement se découvre, dans une maison hantée d'impressions et de souvenirs.

  • « Conçu à la mi-mars 1821 d'un coup de reins que j'ai toujours eu quelque peine à imaginer je suis né le mercredi 12 décembre à quatre heures du matin. Il neigeait sur Rouen, une légende familiale prétend que ma mère se montra si stoïque pendant le travail qu'on pouvait entendre tomber les flocons sur les toits de la ville. Quant à moi, je serais bien resté quelques années de plus dans le ventre à l'abri de l'imbécillité du monde.
    Désespéré de naître j'ai poussé un atroce hurlement. Épuisé par mon premier cri je semblais si peu gaillard qu'on attendit le lendemain pour me déclarer à l'état civil car si j'étais mort entre-temps on en aurait profité pour signaler mon décès par la même occasion ».

    Le 8 mai 1880 au matin Gustave Flaubert prit un bain. Il décéda peu après dans son cabinet de travail d'une attaque cérébrale sans doute précédée d'une de ces crises d'épilepsie dont il était coutumier. Allongé dans l'eau il revoit son enfance, sa jeunesse, ses rêves de jeune homme, ses livres dont héroïnes et héros viennent le visiter. Il se souvient d'Élisa Schlésinger, la belle baigneuse de Trouville qui l'éblouit l'année de ses quinze ans, de Louise Colet dont les lettres qu'il lui adressa constituent à elles seules un chef-d'oeuvre mais aussi de l'écrivain Alfred Le Poittevin qui fut l'amour de sa vie.

  • 24 juin 2004. Sur la jetée des Saintes-Maries-de-la-Mer se profile la silhouette d'un homme, minuscule. Autrefois nommé Sam Démon, chauffeur de car et pompier volontaire, il a toujours vécu avec sa mère Élise au bord d'une étrange cascade entourée de miroirs, surplombant le ?village des Eaux-Maigres, dans le Jabron, mais c'était avant le gigantesque incendie qui a éclaté en 2002, aux abords de la petite ferme maternelle. Sur un coup de tête, Sam a usurpé l'identité d'un jeune ornithologue qu'il venait d'échouer à sauver. Mort pour tous, il a cru embarquer pour une vie nouvelle qui se révèle bientôt fantomatique, hantée par les délires d'Élise, créature à l'amour tentaculaire.

  • Ce matin, quand Méréana se réveille, elle sait que la journée qui l'attend ne sera pas comme les autres. Elles sont une quinzaine à casser des blocs de pierre dans une carrière au bord d'un fleuve africain. Elles viennent d'apprendre que la construction d'un aéroport a fait considérablement augmenter le prix du gravier, et elles ont décidé ensemble que le sac qu'elles cèdent aux intermédiaires coûterait désormais plus cher, et que Méréana serait leur porte-parole dans cette négociation.
    L'enjeu de ce qui devient rapidement une lutte n'est pas seulement l'argent et sa faculté de transformer les rêves en projets - recommencer des études, ouvrir un commerce, prendre soin de sa famille. Malgré des vies marquées par la pauvreté, la guerre, les violences sexuelles et domestiques, l'oppression au travail et dans la famille, les "casseuses de cailloux" découvrent la force collective et retrouvent l'espoir. Cette journée ne sera pas comme les autres, c'est sûr, et les suivantes pourraient bien bouleverser leur existence à toutes, à défaut de changer le monde.
    Par sa description décapante des rapports de pouvoir dans une Afrique contemporaine dénuée de tout exotisme, Photo de groupe au bord du fleuve s'inscrit dans la plus belle tradition du roman social et humaniste, l'humour en plus.

  • les femmes au bain, ce qu'elles racontent ? elles disent le désir, l'amour, le plaisir comme une offrande.
    on entend les mots et les chants des femmes entre elles. savantes et illettrées, magiciennes et saltimbanques, saisonnières des vignes, conteuses. la bien-aimée écoute les rumeurs qui exaltent l'etranger de sang, l'amant magnifique et ses femmes. il est en prison. les frères de la bien-aimée l'accusent de viol. les femmes au bain résistent. a l'arbitraire de la tribu, à son honneur corrompu, à ses noces de sang.
    elles croisent les légendes anciennes et les histoires contemporaines, réelles et imaginaires, pour un hymne libre et joyeux aux amours illicites, saphiques, rebelles.

  • « L'histoire d'un ruisseau, même de celui qui naît et se perd dans la mousse, est l'histoire de l'infini. » « La source », « Le torrent de la montagne », « Les rives et les îlots », « Le cycle des eaux »... De chapitre en chapitre, suivant « les sinuosités et les remous » d'un ruisseau, depuis le ru jusqu'à la mer, Reclus ouvre le précis de géographie et le métamorphose, au fil de l'eau, en un singulier écrit d'écologie poétique.

    Dans cette édition abrégée, se trouvent dix fragments d'une seule histoire : celle de l'Histoire d'un ruisseau d'Élisée Reclus (1830-1905), géographe arpenteur, communard exilé et figure pionnière d'une pensée écologique où se confondent connaissance de la nature et quête ardente de la liberté.

  • Dans un appartement du centre de Reykjavik, un jeune homme, seulement vêtu d'un T-shirt féminin, est retrouvé mort, la gorge entaillée. Dans les poches de la victime, des cachets de Rohypnol, la drogue du viol ; sous le lit, un châle qui dégage une forte odeur épicée. Maigres indices. pour une enquête qui se révèle d'autant plus ardue que le commissaire Erlendur, épuisé par sa dernière affaire, est parti en vacances. Elinborg, adjointe du commissaire, devra donc compter sur son seul flair pour trouver le meurtrier.

    Né en Islande en 1961, journaliste et critique de cinéma, Arnaldur Indridason est l'auteur de plusieurs romans policiers, véritables best-sellers internationaux, tous disponibles en Points. Ses romans sont publiés dans 37 pays.

  • La pluie tombe sans discontinuer et les eaux du Pô montent dangereusement. Dans le brouillard, une péniche dérive sans personne à bord : où est passé Tonna, le batelier ? Étrange. D'autant que la même nuit, son frère est retrouvé mort dans un accident suspect. Le commissaire Soneri se plonge dans le passé des deux hommes et exhume leurs lourds secrets. Sur les rives du fleuve, rien n'a été oublié des combats de la Seconde Guerre mondiale. Ni pardonné.

  • Jean-Christophe Grangé Les Rivières pourpres Un cadavre, horriblement mutilé, suspendu entre ciel et terre dans les montagnes de la région grenobloise.
    Une tombe, celle d'un petit garçon, mystérieusement «visitée» pendant la nuit, cependant que les dossiers le concernant disparaissaient de son école.
    Deux énigmes, que vont s'attacher à résoudre deux flics hors normes : Pierre Niémans, policier génial, dont les méthodes peu orthodoxes ont compromis la carrière. Et Karim Abdouf, l'ancien délinquant devenu flic, dont la couleur de peau et les dreadlocks suscitent plutôt la défiance dans le trou de province où on l'a nommé...
    Les deux affaires vont se rejoindre, et les deux hommes se reconnaître. Ensemble, ils vont remonter vers le ter-rifiant secret des rivières pourpres. Un secret qui ne nous sera livré qu'aux dernières pages de ce thriller exceptionnel, dû à l'auteur du Vol des cigognes et récemment porté à l'écran par Mathieu Kassovitz.

  • Chaque jour, Edmond et Pierre, deux petits vieux (ou deux « seniors », pourront dire les plus ancrés dans la modernité), s'installent au bord de la rivière pour pêcher. Ils font de temps à autre des pauses pour casser la graine ou boire un coup de blanc. Parfois ça mord un peu.
    Le temps s'écoule ainsi, au rythme des prises. Le soir, chacun rentre chez lui. Edmond retrouve son chat, et Pierre parle à la photo de sa femme décédée d'un cancer.
    Un jour, Edmond apprend à son ami qu'il a rencontré quelqu'un, grâce aux annonces qu'il lit depuis quelques temps. Et là, il semble que ce soit la bonne. « C'est pas parce que l'on a passé l'âge de la gaudriole épicée qu'il faut faire maigre jusqu'au trou ! »
    À la surprise de Pierre, Edmond lui montre aussi son violon d'Ingres, la peinture. Il s'y est mis après le divorce d'avec sa femme. Il dessine des nus féminins. D'après les pages centrales de Playboy. Pour Pierre, c'est un choc. Impensable d'imaginer faire la même chose. Le souvenir de sa femme, l'âge... autant de freins à une vie aussi active. Alors qu'il rumine ces sombres pensées, de retour chez lui Edmond meurt, terrassé par une crise cardiaque.
    Pierre, remué par ces événements et la mort de son ami, décide alors de reprendre sa vie en main...

  • Angelot du Lac est un enfant adopté par une bande d'orphelins tentant de survivre dans un pays ravagé par la guerre de Cent Ans. Devenu un garçon courageux et malin, il perd la trace de sa famille adoptive et fait trois rencontres décisives : celle du comte de Forez, chevalier de grande noblesse, celle d'Agnès, enfant gâtée d'un riche marchand, et celle de « Songe-Creux », homme de théâtre et incorrigible bavard. À leur contact, Angelot grandira pour enfin trouver sa voie...

    Les trois tomes d'Angelot du Lac sont réunis dans un seul album signé Yvan Pommaux, l'auteur de Marion Duval !

  • La Forêt de l'Oubli, le village des Parfumeurs, l'Île Inexistante... C'est un voyage fabuleux qui va entraîner Tomek et Hannah, deux jeunes orphelins, jusqu'au bout du monde. Trouveront-ils cette rivière qui coule à l'envers et dont l'eau empêche de mourir ? Ou bien autre chose qu'ils ne cherchaient pas ?

  • Quand maia apprend que de lointains parents, installés au brésil, veulent l'adopter, elle a le sentiment de devenir une héroïne. mais une fois sur place, ses rêves se brisent : les carter, criblés de dettes, ont recueilli la jeune fille pour s'emparer de son héritage. heureusement, maia va rencontrer finn, qui lui révélera l'univers mystérieux du fleuve amazone.

  • Rien de tel après une bonne bataille de gadoue que d'aller se baigner dans la rivière. Mais catastrophe ! La rivière n'est pas de la même couleur que d'habitude, et pire, elle empeste ! Carmen, Carmélito et Belino remontent le gué pour découvrir la source du problème...

  • le fleuve

    Claude Ponti

    Sur le fleuve l'Ongoh vivent d'un côté les Oolong (qui élèvent un bébé fille en garçon), et de l'autre les Dong-Ding (qui élèvent un bébé garçon en fille). Leur vie se déroule tranquillement, comme le cours du fleuve, jusqu'au jour où un monstre terrificateur apparaît, menaçant de dévorer tous les parents s'il n'obtient pas la potion qui le rendra éternel...

  • Siam vit sur les bords du Mékong.
    Le soir, sa mère lui raconte l'histoire d'amour qu'elle a vécue avec un soldat américain, pendant la guerre. Siam aimerait tant le connaître...
    Elle va traverser les océans pour aller à San Francisco, où se prépare une grande comédie musicale. Au fil d'une aventure en chansons, elle y trouvera son véritable destin.

    Avec la participation exceptionnelle de : Ariane Ascaride - François-Xavier Demaison - Karine Deshayes - Tim Dup - Sara Giraudeau - Gérard Jugnot - Juliette - Marie Oppert . Albin de la Simone - Rosemary Standley - Vanille - Yanowski - Ensemble Contraste.

    Sont inclus dans cet album : le conte, les paroles des 19 chansons et un CD audio de 63 minutes. Avec un lien pour écouter l'histoire et les chansons en ligne.

empty